Le cobogó et le design brésilien

Le cobogó et le design brésilien

FR

Le cobogó et le design brésilien

Le cobogó a été conçu dans les années 1920 à Recife, une ville située dans la région nord-est du Brésil.
Son nom dérive de la combinaison des noms de famille de ses créateurs : le portugais
Amadeu Oliveira Coimbra, l’Allemand Ernesto August Boeckmann et le Brésilien Antônio de Góis.

Alors qu’ils travaillaient dans le milieu de la construction civile, ils ont conçu une solution qui pouvait réduire naturellement la chaleur à l’intérieur des maisons tropicales, en construisant des murs qui permettaient une ventilation constante. Ces murs ont été construits avec des modules préfabriqués creux, initialement conçus en ciment, appelés cobogó.

L’inspiration pour le cobogó est venue de la fenêtre en bois de style colonial portugais, qui à son tour a été influencée par le moucharabieh, issu de l’architecture mauresque.

Le cobogó est devenu un élément important de l’architecture moderne brésilienne et a été largement utilisé dans la conception de Brasilia. Il représentait fortement l’identité culturelle du Brésil, était facile à produire et avait de faibles coûts de construction.

Depuis lors, le cobogó a été conçu dans différents matériaux et est intégré à la fois dans le design intérieur et extérieur des constructions au Brésil.

 

Photo de couverture: Casa Walther Moreira Salles, architecte Olavo Redig de Campos/ Source: Instituto Moreira Salles, author Guilherme Wisnik

EN

The cobogó and the Brazilian design

The cobogó was designed in the 1920s in Recife, a city located in the northeast region of Brazil.
Its name derives from the combination of its creators’ last names: the Portuguese
Amadeu Oliveira Coimbra, the German Ernesto August Boeckmann and the Brazilian Antônio de Góis.

While working in the civil construction sector, they engineered a solution that could naturally reduce the heat inside tropical houses,by constructing walls that allowed constant ventilation. These walls were built with hollow pre-fabricated modules, initially conceived in cement, called cobogó.

The inspiration for the cobogó came from the wooden window of colonial Portuguese style, which in turn were influenced by the Mashrabiya, Moorish architecture.

The cobogó became an important element of Brazilian modern architecture, and thus was extensively used in Brasília’s conception. It represented strongly the cultural identity of Brazil, was easy to produce and had low construction costs.

Since then, the cobogó has been designed in various different materials, and is incorporated in both interior and exterior design.

Partagez cet article

Soyez les bienvenus chez nous, “uma Casa Brasileira” !

Objects et histoires que font partie de notre culture

Menu
0